Les frais de port sont offerts à partir de 6 bouteilles achetées.

Bourgueil ...

La culture de la vigne dans cette région remonte sans doute à l’époque romaine. Mais c’est à l’abbaye de Bourgueil, fondée à la fin du premier millénaire, que se développa véritablement le vignoble. Les moines bénédictins savaient faire apprécier à leurs hôtes la finesse et le bouquet de leurs vins.

En 1089, l’abbé Baudry, prieur de l’abbaye louait les charmes de son monastère… et du vin qu’il y récoltait. Chaque année, il invitait ses amis à venir boire le vin qu’il avait en abondance : " Si j’ai un bon vin en réserve, je vous le donnerai ".En 1152, le cépage " Breton " (Cabernet Franc) fit son apparition grâce à l’union politique de l’Anjou et de l’Aquitaine.
Au fil des siècles, le vignoble se développa autour de l’abbaye et inspira les poètes. Le vin de Bourgueil et son amour pour Marie Dupin, fille du seigneur de Vaux, inspira à Ronsard ces quelques vers :
" Verson ces roses près de ce vin
Près de ce vin verson ces roses
Et boivon à l’autre afin
Qu’au cœur nos tristesses encloses
Prennent en boivant quelque fin. "
Aujourd’hui, le vignoble de Bourgueil est cultivé avec des équipements modernes, mais dans le respect des traditions séculaires..

Situation  géographique

Situé en plein coeur du Val de Loire, au confins de l’anjou et de la touraine, le vignoble Bourgueillois étend son emprise sur 1400 hectares.
L’aire d’appellation de Bourgueil couvre les communes de : Restigné, Benais, Ingrandes de Touraine, Saint-Patrice, Chouzé-sur-Loire, La Chapelle-sur-Loire et Bourgueil.

Vedette à Bourgueil 

C’est en 1991 que les vignerons de Bourgueil font l’acquisition de la maison familiale de Jean CARMET. Cette maison du 15ème, située en plein centre historique de Bourgueil, a été restaurée et devient la Maison des Vins de Bourgueil en 1992.Son emplacement stratégique, permet d’accueillir un grand nombre de visiteurs.
Jean Carmet reste dans notre mémoire familiale car il était copain d'école de notre Grand Père "René PITAULT" (image galerie) et de plus maintenant c'est Jean François Carmet qui a repris le flambeau d'ambassadeur que l'on rencontre régulièrement autour d'un verre de Bourgueil et plus précisément un verre du Domaine Les Pins lors de l'hommage à Jean pour les vingt ans de sa mort ( voir photos galerie)